La Federal Aviation Administration (FAA) est une agence gouvernementale chargée des règlementations et des contrôles concernant l'aviation civile aux États-Unis. Elle dépend du Département des Transports des États-Unis (United States Department of Transportation).

Avec l'European Joint Aviation Authorities, la FAA est l'une des deux principales agences mondiales qui est habilitée à certifier les nouveaux avions, les équipements et les formations des pilotes de l'aviation civile.

Elle fut créée en 1958 à partir d'organismes préexistant depuis 1926.

Au niveau du contrôle aérien, elle établit en particulier les réglementations qui gèrent la coexistence entre le trafic civil et le trafic militaire.

Elle tient à jour les données concernant la sécurité des aéroports, le suivi de la sécurité des avions et des exploitants, les incidents et accidents aériens qui doivent faire l'objet de rapports publics publiés par le Conseil National de la Sécurité des Transports (National Transportation Safety Board, NTSB). Elle publie régulièrement les NOTAM (Notices to Airmen) qui informent au niveau mondial les pilotes des conditions de vol et d'évènements susceptibles de nuire à la sécurité.

Par les informations publiées, on peut en déduire la liste noire américaine.

Historique

La Federal Aviation Agency est née du vote d'une législation de l'utilisation de l'espace, devenue nécessaire après une série de collisions entre aéronefs, le Federal Aviation Act, en 1958. Elle fut donc en charge d'établir les règles de sécurité aérienne ainsi qu'un système de navigation et de contrôle aériens commun aux civils et militaires.

En 1967, son nom fut modifié en Federal Aviation Administration, comme agence du Department of Transportation (DOT). L'épidémie de détournements des années soixante l'impliqua dans le domaine de la sécurité des vols civils. C'est dans ce cadre qu'en 1963, elle avait autorisé les pilotes à disposer d'armes à feu en cabine à la condition de suivre une formation à l'usage des armes, approuvée par l'Agence. Cela était permis afin de contrecarrer les menaces de détournement d'avions, en relation à l'époque avec la crise de Cuba. Cette liberté ne fut pas utilisée pour la raison qu'aucune compagnie aérienne ne fit de demande pour former ses pilotes. En juillet 2001, la FAA supprima cette autorisation sans fournir de justification. Elle refusa de répondre aux pilotes qui en demandèrent la raison.

Elle reçut en 1968 le pouvoir d'établir les références de niveau de bruit des aéronefs et, en 1970, la charge de l'administration du programme subventionnant les créations d'aéroports ainsi que des responsabilités dans la sécurité des aéroports. Elle travailla en 1979 avec les compagnies principales aériennes à la définition des espaces subissant une pollution sonore du fait des vols. Elle fut impliquée en 1995 dans la supervision de la sécurité du transport spatial non militaire. C'est à ces titres que la FAA prit la décision le 11 septembre de mettre au sol tous les vols en cours après les attentats contre le World Trade center.

Contact 

http://www.faa.gov/